Insertion.

Lieu de production

Les Tombettes Chemin du Flès
34750 Villeneuve les Maguelone  

Le Jardin du Cœur est un chantier d'insertion, destiné à prendre en charge des chômeurs de longue durée et à les accompagner dans un parcours de retour à l'emploi. Il a une activité de production maraîchère et fruitière, dont les récoltes participent à la distribution de repas servis par les Restos du Cœur de l'Hérault, notamment par le Camion du Cœur pour les gens de la rue. Depuis sa création en avril 2004, plus de 350 personnes ont pu travailler au jardin du Cœur. 
 

Ce chantier d'insertion n'aurait pas pu être lancé sans le financement apporté par les Pouvoirs Publics : Département de l'Hérault, Etat français, Union Européenne (Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020). Le terrain et les bâtiments sont mis à disposition gracieuse par la commune de Villeneuve les Maguelone. Des entreprises, à différents niveaux, ont également soutenu l'action (la Caisse d'Epargne; les fondations Véolia, FAP EDF, Truffaut; la jardinerie Jardiland...), ainsi que des particuliers, par des dons, via le réseau national des Restos du Cœur.
 
AU CŒUR DU JARDIN
Le jardin du coeur.Sur un terrain de 15 000 m², mis à disposition gratuitement par la Mairie de Villeneuve Les Maguelone, les anciennes cuves du château d’eau ont été aménagées en local technique ; un vestiaire femmes a été créé et une chambre froide, installée. Il héberge également une serre de 250 m². Les méthodes culturales orientées vers une « Agriculture Durable » y sont privilégiées (le moins d’intrants chimiques possible ; fertilisation organique ; micro-irrigation localisée et nocturne ;  paillage ; stimulation de la faune auxiliaire, cultures associées, rotation des assolements). Et on y cultive des fruits et légumes traditionnels (tomates, salades, courges, aubergines, poireaux, radis, navets, haricots verts, piments, pommes) mais aussi des produits originaux ou exotiques (gombos, chayottes, patates douces, cacahuètes, ignames, taros, poires-melons, périllas, stévias…).  

Employées en contrats aidés sur des périodes allant de quelques mois à un an, 40 personnes accueillies sur ce chantier sont rémunérées au S.M.I.C. horaire pour 20 heures par semaine (salaire éventuellement complété du RSA). Elles ont des âges variés allant de 20 à 61 ans. Leurs compétences et leurs histoires de vie font la richesse de ce lieu de production et de partage. L’équipe de jardiniers est encadrée et stimulée par deux professionnels du maraîchage, du paysage et de l’accompagnement vers le travail, placés sous la responsabilité d’un bénévole des Resto du Cœur de l’Hérault.


 

 
En chiffre 

 

Parmi les jardiniers du Cœur sortant chaque année,

30% retrouvent un emploi (en CDI, CDD ou temps partiel)

et 20% partent en formation ou continuent un parcours d’insertion

 

 
AUTOUR DU JARDIN
Le travail des jardiniers est complété, sur place, par des heures de formation permettant de développer des compétences transversales et des savoir-faire socio-professionnels. Sont ainsi dispensés des cours de secourisme, prévention des risques au travail, gestion de budget, microinformatique, remise à niveau en mathématiques appliquées, ou liés aux travaux du jardin (mécanique agricole, connaissances de base du sol ou de la plante, maraîchage, construction en pierres sèches…). 

 

Afin de faciliter l’insertion professionnelle des jardiniers et qu’ils puissent acquérir quelques compétences spécifiques, des immersions en entreprise ont  été mises en place, principalement, mais pas uniquement, dans le milieu horticole ou paysager. 

 

Dans leur recherche d'emploi, les jardiniers bénéficient également d’une aide trois fois par semaine fournie par une Conseillère en insertion socio-professionnelle qui les soutient aussi dans leurs démarches administratives (logement, santé, finances, justice,…).  

 

Grâce à ces bénévoles et ces salariés, des personnes en grave difficulté ont ainsi pu bénéficier du précieux secours du réseau des Restos du Cœur de l’Hérault pour les accompagner dans leurs démarches relatives au logement, à l’aide alimentaire ou à l’accès au micro-crédit social.