Cilture.


Les Restos du cœur soutiennent également des projets de développement d’activités culturelles et de loisirs à destination des personnes accueillies. Lieux d’échange et de convivialité par excellence, ces moments privilégiés représentent une opportunité pour renouer avec des activités enrichissantes. 

Dans l’Hérault, les personnes accueillies peuvent bénéficier de 2 types d’activités :  

 
Les activités culturelle et de loisir 
Les personnes accueillies par les Restos se sont souvent détournées de la culture, jugée secondaire ou inaccessible. L’objectif de ces activités est de lever les freins économique et psychologique qui privent ces personnes de cet enrichissement et de favoriser l’échange.  


Ces activités permettent un accompagnement dans la durée, complémentaire à l’ensemble des autres actions d’aide à la personne développées par les centres d’activités et luttant ainsi contre toutes les formes d’exclusion. A ce titre, la plupart des Centres de distribution alimentaire de l’Hérault proposent un coin bibliothèque destiné aux adultes comme aux enfants. Les livres sont principalement écrits en français mais certains peuvent être étrangers. Véritable passerelle vers les bibliothèques publiques, ces petits ateliers permettent aussi à la personne accueillie de prolonger la discussion au centre, autour d’un café. La discussion peut s’ouvrir autour des recettes de cuisines et la recherche d’un meilleur équilibre alimentaire.  

Coin bibliothèque.Vous regorgez de livres que vous n’utiliserez plus ? N’hésitez pas à faire un don en nature, nous sommes preneurs ! 


Les bénévoles des Restos de l’Hérault invitent également les personnes accueillies à une séance de cinéma pour regarder un film à l’affiche dans les salles. Grâce, notamment, au partenariat établi avec le Gaumont Comédie de Montpellier, chaque Centre de distribution alimentaire est ainsi en mesure de distribuer aux personnes accueillies, en moyenne, une trentaine de places tous les quinze jours, pour visionner un film adapté au public concerné (adulte mais surtout enfant). Des bénévoles « accompagnateurs » proposent généralement une discussion à la fin du film.


Au Centre de Montarnaud, un atelier convivial est proposé le mardi après-midi (nous localiser). Cet atelier permet d’échanger dans la convivialité, autour d’un café ou d’une activité tricot-couture, échange de recettes de cuisines (etc…).

De même, au Centre de Frontignan est proposé un atelier convivialité tricot le jeudi de 9h à 11h.

Départ en vacances  
Selon le CREDOC, près d’un Français sur deux, dont trois millions d’enfants, ne partent pas en vacances chaque année. Ceux que l’on appelle les « nonpartants contraints » évoquent pour 66 % des raisons financières, mais il y a aussi de puissants freins psychologiques, culturels, familiaux. C’est pourquoi les Restos les accompagnent dans leurs projets vacances afin qu’ils deviennent acteurs de leur départ et pour que ces vacances soient réellement facteur d’épanouissement et d’intégration sociale.   

 

L’objectif des Restos est de proposer aux personnes qui n’ont pas les moyens de partir de pouvoir bénéficier de vacances « comme tout le monde » à la campagne, à la montagne ou à la mer. Les possibilités en termes de durée, de période de départ, de destination et de thématique sont variées, elles permettent de s’adapter aux profils et aux besoins des personnes concernées.  


Les Restos s’appuient sur leur maison familiale de vacances du Val d’Akor en Isère mais aussi sur de nombreux partenaires du tourisme à vocation sociale : villages de vacances, campings, gîtes, résidences hôtelières, centres de vacances et de loisirs pour les enfants…  


Les Restos du cœur de l’Hérault proposent deux dispositifs d’accompagnement des personnes accueillies dans leur séjour. 

  • Le dispositif « premier départ en vacances » 

Ce dispositif permet à une famille de partir pour la première fois une semaine en contrepartie d’un faible prix, dans un village vacances agréé par la CAF.  

Sur le plan personnel, ces vacances permettent de reprendre confiance en soi, de se redynamiser. Sur un plan social, elles permettent de mieux trouver sa place dans la société. Enfin sur le plan familial, elles permettent à tous les membres de la famille de se rassembler et de vivre des moments privilégiés ensemble. Les retours des séjours se révèlent très positifs et servent souvent d’impulsion à la naissance de nouveaux projets personnels ou professionnels. 

Concrètement, la CAF de l’Hérault confie aux Restos le soin de monter un dossier pour les familles accueillies dans les centres de distribution alimentaire et qui souhaitent partir pour la première fois en vacances dans le cadre du dispositif d’ « aide aux vacances sociales » proposé par la CAF. Une réunion d’information a lieu dans les centres au mois de Janvier. Les familles candidates sont invitées à sélectionner parmi l’offre proposée, les dates et la destination de leur choix. L’équipe des Restos vérifiera ensuite que la famille répond aux conditions posées par la CAF, notamment financières (le quotient familial ne doit pas dépasser un certain plafond). Elle veillera enfin au suivi de la demande dans l’attente de la validation du dossier par la CAF et le suivi du paiement en collaboration avec le bénévole référent du Centre régulièrement au contact de la famille. La CAF assure l’essentiel du financement de ces départs.  

 

En  chiffre 

 

Depuis sa création en 2004, le dispositif « premiers départs en vacances » a permis de faire partir 900 familles et 3 000 personnes 

 

  • Le dispositif « séjour enfant » 

Ce dispositif permet aux enfants de partir seuls en colonie de vacances. Les séjours peuvent aller de 8 à 15 jours. Le financement de ces départs en vacances provient de la CAF via le dispositif d’ « aide aux vacances enfants » et, le cas échéant, de l’aide à la Jeunesse au plein air (JPA) ou des Restos nationaux.

 

En  chiffre 

 

Depuis sa création en 2008, le dispositif « séjour enfant » a permis de faire partir 900 enfants. 

 

L’équipe chargée de la coordination des dossiers vacances est à la recherche de bénévoles pour la période allant de mars à juin, afin d’assurer le suivi des dossiers et saisir les nombreuses données informatiques. Vous avez un emploi du temps ultra chargé mais vous souhaiteriez aider de temps en temps les Restos sans avoir de contrainte horaire ? Si vous avez des compétences informatiques (bureautique), nous serions très heureux de pouvoir vous contacter ponctuellement pour nous donner un coup de main. Devenez bénévole